Voyages 18/12/2017

Voir les aurores boréales en Norvège

Il y a des jours qui comptent plus que d’autres, des jours qui resteront à jamais gravés dans notre mémoire. Et ce jour où, j’ai (enfin !) vu les aurores boréales en Norvège est un de ces jours ! Voir les aurores boréales, j’en rêve depuis que je suis petite. Après quelques expériences malheureuses en Islande, j’ai mis toutes les chances de mon côté, direction Tromso, en Norvège du nord. C’était décidé, cette année serait la bonne ! Tromso est réputée pour être un des meilleurs spots d’observation des aurores boréales. Située 400 km au delà du cercle polaire, la ville est au coeur de la zone aurorale. Les chances d’y voir les fameuses Northern Lights sont donc élevées ! Je vais vous faire part de mon expérience et vous donner quelques infos et conseils pratiques pour maximiser vos chances d’observer le fabuleux spectacle des aurores boréales ! Quand voir les aurores boréales en Norvège ? La meilleure période pour voir les aurores boréales en Norvège se situe entre mi septembre et mi mars. C’est la période où les nuits sont les plus longues. Elles apparaissent, en général, entre 18h et 2h du matin. Le phénomène est soumis à plusieurs paramètres (ciel dégagé, activité solaire) donc je vous recommande de passer plusieurs nuits dans la région pour maximiser vos chances d’en voir. Pour vous donner une idée, sur les 4 nuits passées sur place, seules 2 réunissaient assez de paramètres pour que les sorties soient maintenues. Oui car, en bons professionnels, les compagnies ne vous font pas sortir si les chances sont mauvaises !

Homines enim eruditos et sobrios ut infaustos et inutiles vitant, eo quoque accedente quod et nomenclatores adsueti haec et talia venditare, mercede accepta lucris quosdam et prandiis inserunt subditicios ignobiles et obscuros.

Alii summum decus in carruchis solito altioribus et ambitioso vestium cultu ponentes sudant sub ponderibus lacernarum, quas in collis insertas cingulis ipsis adnectunt nimia subtegminum tenuitate perflabiles, expandentes eas crebris agitationibus maximeque sinistra, ut longiores fimbriae tunicaeque perspicue luceant varietate liciorum effigiatae in species animalium multiformes.

Quae dum ita struuntur, indicatum est apud Tyrum indumentum regale textum occulte, incertum quo locante vel cuius usibus apparatum. ideoque rector provinciae tunc pater Apollinaris eiusdem nominis ut conscius ductus est aliique congregati sunt ex diversis civitatibus multi, qui atrocium criminum ponderibus urgebantur.

Dans le même genre

Mode 18/12/2017

Chemise hast flanelle et tartan

Noël approchant (pour les retardataires, il vous reste 10 petits jours), nous rentrons dans la période des derniers préparatifs. Le foie gras est commandé, le champagne atten...

Bons plans 15/12/2017

J’ai testé pour vous Actuel Mod Coiffure [PROMO EXCLUSIVE]

En Mai, fais ce qu’il te plaît dit le proverbe et ça tombe bien, car aujourd’hui je vous propose un bon plan 100% beauté pour bien commencer le mois du muguet ! En effe...

Mode 09/12/2017

Manteau blanc d’hiver

Cette parenthèse Cyber Week étant terminée, je vous propose de retourner à Francfort avec cette série de photos prise sur la fameuse place Röme, la plus connue ...

Voyages 02/12/2017

Organiser un road trip aux USA, le guide ultime !

Vous partez en road trip aux USA et vous ne savez pas par où commencer ? Je vais vous aider à organiser votre voyage aux États-Unis du mieux possible, afin d’optimiser vos i...

Mode 01/12/2017

Une robe paillettes pour faire la fête !

Accenderat super his incitatum propositum ad nocendum aliqua mulier vilis, quae ad palatium ut poposcerat intromissa insidias ei latenter obtendi prodiderat a militibus obscurissimis. quam Constantina...

Retour en haut
Copyright © 2020 dollyjessy.test-templates-wordpress.com | Powered by WordPress